Comparaison entre islam et christianisme

Between Naivety and Hostility (Entre naïveté et hostilité)

Chrétiens musulmans

Si les éditeurs de ce livre sont très conscients de l’hostilité que suscite l’islam en Grande-Bretagne et montrent comment y porter remède, ils n’hésitent pas pour autant à parler des problèmes réels que soulèvent l’islam radical et son expression politique, l’islamisme. A ce propos, ils rappellent que, bien que la Grande-Bretagne ne doit pas être considérée comme une nation chrétienne, toutes ses institutions, ses lois et ses valeurs fondamentales sont substantiellement redevables à l’héritage judéo-chrétien qui soutient l’idée de dignité humaine, d’égalité et de liberté. Il ne faut donc ni diaboliser l’islam, au risque de ne plus pouvoir entrer en relation avec les musulmans, ni en ignorer les aspects dangereux, au risque de brader les valeurs judéo-chrétiennes qui fondent nos sociétés ouvertes.

Musulmans et chrétiens ne pourraient-ils pas renoncer à l'idée de détenir seuls la vérité ?

Musulmans et chrétiens
A la question « comment vivre avec les musulmans », certains proposent de répondre par « un commerce de lumières », par le partage, entre gens de religions différentes, de ce qu’il y a de meilleur dans leurs traditions spirituelles respectives. Il y a indéniablement quelque chose à gagner à ces échanges, et une laïcité bien comprise devrait en préserver la pratique. Mais il est illusoire de penser qu’une telle démarche résout tous les problèmes. Ni l'islam ni le christianisme ne sont réductibles à de simples principes de « sagesse » dont on pourrait tranquillement discuter les mérites et faire une synthèse qui dépasserait leurs clivages.

Syndiquer le contenu