Islams et musulmans, des mondes à comprendre : Articles

20/02/2017

Dans sa « Sirat de l’Envoyé d’Allah », Ibn Ishâq écrit :

« L'Envoyé d'Allah (Mahomet) ordonna à ses généraux musulmans, avant la prise de la Mecque, de ne combattre que ceux qui les combattraient. Mais il exigea la mort de plusieurs personnes qu'il désigna nomément, dussent-elles avoir cherché refuge sous les voiles de la Ka'bah. Parmi elles figurait 'Abdullâh b. Sa'd, le frère des Banû 'Amir b Lu'ayy....

21/01/2017

 

Il est parfaitement légitime de crier à l’injustice quand on est injustement traité et de dénoncer le mensonge quand les faits sont dénaturés. Mais le livre « Vaincre le totalitarisme islamique » que H. Ramadan attaque violemment dénature-t-il vraiment les faits à propos de l’islamisme et promeut-il un traitement injuste des musulmans ? (LT, 12.12.2016). Ces questions méritent examen.

20/01/2017

Dans l’islam, l’apostasie ne concerne que les musulmans. Elle désigne le fait de quitter la foi musulmane, en devenant athée ou en se convertissant à une autre religion. L’islam considère que l’apostasie est le danger le plus grave auquel le musulman puisse être exposé et qu’elle menace l’identité de la communauté musulmane en remettant en question sa foi en Allah et au Prophète Mahomet.  En raison de ce danger, le droit musulman condamne l’apostat à mort.

07/12/2016

Dans l’interview qu’il a donnée au Temps (LT 14.10.16), Olivier Roy a affirmé que le salafisme n’était pas le sas d’entrée du terrorisme. Les personnes qui se livrent à des attaques terroristes au nom de DAECH sont en réalité des voyous et des criminels que la loi doit sanctionner selon les méfaits qu’ils commettent.