Apologétique islamique et chrétienne

Bible et Coran : deux livres, deux messages ?

Face à l’irruption quasi quotidienne de la violence djihadiste dans les médias, face aux récents attentats commis au nom du « Prophète », beaucoup se demandent quel rapport ont ces actes avec l’islam. La réponse communément donnée par les autorités religieuses musulmanes est qu’ils n’en ont pas. Mais une telle affirmation soutient-elle l’examen ? C’est justement ce que nous voudrions vérifier en comparant Coran et Bible sur plusieurs points fondamentaux.

Le suicide, le martyre et le jihad dans le Coran, la théologie islamique et la société

« Quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué l'humanité entière. Et quiconque sauve une vie, c'est comme s'il sauvait l'humanité entière. » (Sourate 5:32).

L'islam cautionne-t-il la violence ? Ce verset de la 5° sourate du Coran, qui fait écho presque mot pour mot à des passages de la Mishna et du Talmud faisant référence à Israël, est fréquemment cité dans les récents débats autour des attentats-suicide dans l'islam. Est-il la preuve que l'islam interdit de tels attentats ? Les attentats-suicide perpétrés presque quotidiennement ces dernières années par des extrémistes qui se réclament de l'islam pour justifier leurs actes posent la question : l'islam est-il une religion intrinsèquement violente ou une religion de paix ? Les réponses des musulmans eux-mêmes à cette question divergent.

Relations islamo-chrétiennes – la troisième voie

Depuis les origines, les relations islamo-chrétiennes ont été difficiles pour diverses raisons, théologiques aussi bien que politiques. Du temps du Prophète de l’islam, d’une manière générale, les chrétiens arabes n’ont pas reconnu le statut prophétique de Mahomet, mais ils n’ont pas eu pour autant à quitter l’Arabie. Leur statut de « Peuple du Livre », qui découle du fait qu’ils ont reçu l’Évangile de Jésus Christ, leur a permis de vivre au sein de la communauté musulmane sans avoir à se convertir à l’islam. Cependant, ils devaient reconnaître et se soumettre à l’autorité de l’Etat islamique.

Point de vue musulman sur la Bible

Parmi les musulmans, on croit depuis longtemps que le texte de la Bible a été falsifié. On suppose que l'Ancien comme le Nouveau Testament étaient à l'origine des révélations authentiques de Dieu, mais qu’à une certaine époque, ils ont été modifiés et déformés par les êtres humains. Les musulmans non-théologiens n’ont qu’une vague idée de la façon dont ces changements ont été effectués et quels passages bibliques seraient concernés. Par contre, les théologiens musulmans s’efforcent de corroborer le dogme islamique de la falsification des textes bibliques au moyen d’arguments tirés de l'exégèse historico-critique pratiquée par les théologiens chrétiens.

Syndiquer le contenu